NETTOYAGE Comment nettoyer une moto efficacement, sans danger et sans se ruiner ?

Le lavage à haute pression est déconseillé. En effet, un jet haute pression appliqué trop près (moins de 50 cm) soulève les joints qui protègent les organes délicats comme les roulements de roue ou l’axe des étriers de frein. Le jet haute pression peut altérer la peinture voire dans certains cas décoller les stickers. Enfin, l’eau des stations de lavage à haute pression est en général mélangée à des détergents qui vont oxyder les connexions électriques. Préférez un lavage manuel de l’ensemble du scooter en prenant soin que l’eau ne se répande pas sur les commandes électriques ou contacteurs, évitez également le tableau de bord. L’efficacité des produits de lavage, si vous optez pour des produits ménagers dépend beaucoup de la manière de les appliquer et de leur concentration dans l’eau. De l’eau chaude et un détergent, tel qu’un produit à vaisselle, suffisent à nettoyer la majeure partie du scooter. Appliqué sur une éponge avec un peu d’eau, ils peuvent nettoyer les plastiques, les jantes et le métal peint, sans laisser de traces.

Finissez par sécher votre scooter à l’aide d’une peau de chamois pour éviter toute marque de calcaire ou à l’aide d’une soufflette pour enlever toute trace d’humidité. Pour le carénage, du shampoing lustrant pour automobile peut tout à fait convenir.

La bulle et les optiques

Ces parties ne sont pas en verre mais en plastique. N’utiliser donc pas de produit pour nettoyer les vitres. Pour les moucherons incrustés, appliquer pendant 10 min un chiffon imbibé d’eau tiède et de démoustiquant. Le tout se ramollit... un petit coup d’éponge ou de jet d’eau et c’est propre.