Toujours protégé!
Le bouclage du système de fermeture est impératif pour que le casque remplisse son rôle protecteur.
En cas de choc, il ne doit en aucun cas pouvoir être éjecté.
 



  
 
       

 CASQUE JET 1-2  CASQUE VISIER  
CASQUE MODULABLE
 CASQUE OFFROAD  CASQUE INTÉGRAL


Un casque de moto est un casque destiné à la pratique de la moto. Il a pour vocation de protéger la tête du conducteur en amortissant le choc avec le sol ou les obstacles naturels en cas de chute, mais aussi à protéger de l'abrasion provoquée par le glissement sur la chaussée.

Le casque de moto a aussi une fonction de protection des yeux contre le vent, les insectes, voire une fonction de pur confort en comprenant un dispositif de climatisation ou de chauffage et des haut-parleurs pour écouter de la musique ou un compagnon de route. C'est également un isolant phonique.



Un casque moto se compose de :


  • Calotte externe : la "coque" du casque. Premier niveau de protection 
  • Calotte interne : assure le confort, la protection et le maintient de la tête 
  • Joint d'écran : assure l'étanchéité à l'air et à l'eau 
  • Ecran : souvent appelé à tort visière, l'écran protège les yeux et le visage. Il peut être équipé d'un système atni buée (Fog City ou Pin Lock) 
  • Aération : entrée ou sortie d'air. Assure la circulation ou non de l'air dans le casque 
  • Platine de réglage de l'écran : supporte l'écran et permet de régler son jeu vis à vis du joint d'écran 
  • Mousses : le revêtement intérieur assure le confort sur les mousses de maintien et de confort 
  • Jugulaire : système de fermeture du casque 
  • Bavette : anti remous / anti froid / anti bruit 
  • Cache nez : anti buée / anti froid
 Les différentes parties d'un casque : coupe d'un casque Lazer
Quelle taille pour mon casque ?

 On dit que le casque est la première carrosserie du motard. Autant bien la choisir, car bien avant son esthétique, un casque a pour vocation de protéger la tête de celui qui le porte. Et une taille et une forme bien adaptées sont la première des sécurités !

Heaume, sweet heaume ? Avant de trouver le modèle qui saura protéger votre tête, il convient de vous la mesurer, la tête. Pour cela, prenez un mètre de couturière et mesurez votre périmètre crânien en plaçant le mètre environ 2 centimètres au-dessus des sourcils. Pour le reste du crâne, faites bien attention à passer sur la partie la plus large de votre tête, notamment si vous avez une bosse à l'arrière du crâne. Une fois la mesure obtenue, reportez-vous autableau d'équivalence pour connaître votre taille.

Ce tableau est là pour donner des valeurs indicatives, mais il peut y avoir des variations entre les marques, et même entre certains modèles dans une même marque.

Périmètre crânien (cm)       51/52    53/54    55/56    57/58     59/60    61/62    63/64    65/66

Taille du casque                XXS       XS        S           M          L         XL       XXL      3XL



Un casque moto doit être
 homologué aux normes. Les normes sont des exigences minimales établies de commun accord entre les différents fabricants et les représentants de la société civile et des gouvernements.

Afin d'être homologué, un casque doit avoir passé toute une série de tests mécaniques (absorption des chocs, rétention de la jugulaire, déchaussement, ...).

Ils sont identifiés par une étiquette blanche portant :

  • un cercle contenant la lettre E suivie du code pays ayant accordé l'homologation ( 1 = Allemagne, 2 = France, 3 = Italie, 4 = Pays-Bas, ...)
  • un numéro d'homologation dont le début rappelle la norme en vigueur (04 pour 22-04 ou 05 pour 22-05)
  • depuis l'apparition de l'amendement 05 de la norme 22, l'adjonction d'une lettre permet de connaître le résultat d'un test de protection de la mâchoire auquel le casque a été soumis :
    • J pas de protection maxillaire (casques de type jet ou demi jet)
    • NP indique que le casque ne répond pas aux tests de protection de la mâchoire (casques modulables)
    • P garantit une protection maxillaire intégrale (casques intégraux)
    • J/P indique la double homologation jet et intégral
  • un numéro de série de production
 






Étiquette d'homologation au règlement E 2205

Les matériaux utilisés pour la fabrication de la coque :

  • Les matières plastiques (thermoplastiques) : les coques des casques sont obtenues par injection de polycarbonates dans un moule et sont ensuite vernies. De réels progrès ont été obtenus et permettent d'obtenir des casques plus résistants et moins lourds. Mais le poids reste supérieur à celui des casques en fibre. C'est dans cette catégorie que l'on trouve par contre les prixles plus compétitifs. 
  • Les matières composites : celles-ci peuvent être du kevlar, de la fibre de verre, de la fibre de carbone ou encore du Dyneema alliées à des résines. Chacune des fibres possède des avantages et des inconvénients en termes de poids, résistance à l'allongement et à la compression, facilité d'utilisation industrielle et elles peuvent être utilisées conjointement. 

Il n'existe pas de matériau idéal mais les composites ont bien souvent la faveur des motards.

La garniture intérieure est en polystyrène habillé de tissus non irritants, parfois traités antiallergie ou antibactérien.